english german hungarian polish russian română
 

Mode d'action

"Le fumier solide - l'or du paysan" ce dicton populaire ne peut être valable qu'à condition que l'agriculteur entretienne son fumier. Le milieu semi-aérobie et partiellement aérobie dans lequel le fumier se trouve constitue un avantage considérable par rapport au lisier ou au purin en ce qui concerne la décomposition optimale. En plus, le taux de paille souvent important dans le fumier crée des conditions idéales pour la transformation ultérieure de ce composant du carbone en humus. Il faut pourtant que le carbone ne se perde pas à cause des pertes par calcination du fait d'un traitement manquant ou inapproprié. Il faut préserver le milieu pour une décomposition fonctionnant bien.

 

Les expériences ont montré que l'administration du KE-agrar par le biais du fourrage ou bien directement à l'étable sur le caillebottis, la litière ou les surfaces de repos permet une préparation optimale du milieu pour la décomposition ultérieure sur le tas de fumier.

 

Dans le domaine du fumier solide aussi, le KE-agrar assume de principe les mêmes tâches que dans le domaine du lisier ou du purin, notamment:

 

  • Transformation du processus de putréfaction en processus de décomposition
  • Transformation de l'engrais de ferme et fixation de substances nutritives dans une masse organique